Sagesses Salahiennes 1

10438835_766307220087580_883182450_n

Le messager d’Allah, qu’Allah prie sur lui et le salut, a dit:  » Par celui qui détient mon âme dans Sa main, Allah pardonnera, le jour de la résurrection, un pardon que personne ne puisse imaginer, tel qu’Iblis (le diable) lui-même essayera de l’atteindre ; espérant en être gratifié lui aussi ».

« Et Implore pour eux le pardon (d’Allah) » .. Un discours continuel qui ne s’interrompt jamais. Le messager de Dieu, qu’Allah prie sur lui et le salut, est chargé, par Allah swt, d’implorer le pardon pour sa nation, même quand il est dans la vie éternelle. Ce qui est, sans doute, accepté.

Rien n’est permanent par la permanence d’Allah.. Et l’homme l’est par la perpétuation d’Allah.. Comment meurs-tu alors qu’à l’intérieur de toi il y a le souffle du Vivant (Al Hay) qui ne meurt jamais.

L’âme est la pire des ennemis si on lutte contre elle.. Et la meilleure des amies si on la traite amicalement. Celui qui possède la douceur et l’empathie est, (actuellement,) irrésistible.

Le prophète, qu’Allah prie sur lui et le salut, a dit:  » J’intercède pour ma nation, jusqu’à ce que mon Dieu m’appelle : Mohamed, tu es satisfait? .. Et je réponds: Oui Dieu, je le suis ». Le verset coranique donnant le maximum d’espoir est donc:  » Ton Seigneur t’accordera certes (Ses faveurs), et alors tu seras satisfait « .

{ Nous vous éprouverons par le mal et le bien à titre de tentation }** Je me présenterai à toi dans le bonheur. Si tu ne me reconnais pas, Je me présenterai à toi dans le malheur. Heureux est celui qui me reconnaît dans le malheur comme dans le bonheur. { Et c’est à Nous que vous serez ramenés }

J’ai réservé Ma connaissance pour toi. Je me présenterai à toi dans toute chose. Si tu ne m’identifes pas dans le défini , je me présenterai à toi dans l’indéfini . Il n’y a pas moyen que tu ne Me reconnaisses pas. Tu vas me reconnaître.. Tu vas me reconnaître.

Tout, dans l’univers, est chargé, de l’atome à la galaxie. A l’exception de l’homme, qui est extrêmement honoré par le don du cerveau, ce que rien d’autre n’a été offert, même pas les anges.

 

Nevine El Halfawi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *