Inspiration # V : La noblesse des caractères

sidi salah

Il n’existe rien dans l’univers (la création, tout ce qui est) en dehors des nobles caractères (des caractères les plus exaltés) [1]. Et quiconque croit qu’il y a en cette existence des caractères médiocres (méprisables), il n’est de médiocre que sa conviction.


Et quant à nous, nous ne croyons pas qu’il existe des caractères mauvais. Allah ne les a créés que pour qu’ils soient les plus nobles des caractères et c’est nous qui nous qui les employons en mal.
De ce fait, Allah a créé l’oppression afin que nous opprimions nos égos [2] et ne leur accordons pas toutes leurs passions ni ne leur donnions l’intégralité de ce qui leur revient en vue de rendre heureux d’autres que nous. Or les hommes oppressent autrui pour réaliser un succès (bonheur) pour eux mêmes. De même, l’ostentation n’a été créée par Allah que pour qu’elle ne soit réalisée par les gens de piété et de science devant le commun des hommes afin qu’ils les émulent (suivent leur exemple).


Le faux-semblant n’a été créé par Allah que pour son usage en vue de sortir du danger, de la défense de la patrie ainsi que de la courtoise déférence envers les gens, l’épouse, l’enfant …
Quant au kufr, il n’a été créé par Allah que pour recouvrir (dissimuler) les défauts. Car l’étymologie de kufr est le recouvrement (ensevelissement) et de ce fait le recouvrement du kufr est l’imân (foi).
Donc, tout ce tu considères comme un caractère vil est en fait ce qui a été créé pour être parmi les nobles caractères.

[1] Le Prophète, Bénédictions et Salut sur Lui, a dit « En vérité, je n’ai été envoyé que pour compléter les nobles caractères » rapporté par Al-Bazzâr, Tammâm dans ses Fawâid, Chihâb Al Qoudha’y, Al-Bayhaqy et Al-Baghawy dans Charh As-Sunnah.
[2] Allah, Exalté Soit-Il, dit : « Ensuite Nous fîmes du Livre ceux que Nous avons choisi parmi Nos Serviteurs. Et parmi eux est celui qui s’est fait du tort à lui-même, et parmi eux un autre qui s’est tenu sur la voie moyenne et parmi eux celui qui devance (tout autre) par ses bonnes actions avec la permission d’Allah. Cela est en vérité la Grande Faveur » {Fâtir, 35, verset 32}. Allah, Exalté Soit Il a donc fait de celui qui fait du tort à son nafs le premier des nommés parmi ceux qui ont hérité de Son Livre parmi ceux qui ont été choisis parmi Ses Serviteurs.
*Extrait du nouveau livre « Inspirations Divines » de notre Maître Shaykh Salah el Din at-Tîjanî (r.a.a).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *